inventer

William Forsythe

au Musée de la danse, aux Champs Libres et au TNB

Du mardi 20 mars au dimanche 6 mai 2018

Vernissage mardi 20 mars, :
18h au Musée de la danse / 19h30 aux Champs Libres

Au Musée de la danse
Vis-à-vis William Forsythe / Boris Charmatz
installation du 20 mars au 14 avril, gratuit

Aux Champs Libres
Nowhere and everywhere at the same time, N° 2
installation du 20 mars au 6 mai, tout public, gratuit

Au TNB
The Vertiginous Thrill of Exactitude / Artifact Suite / Enemy in the Figure
spectacles du 17 au 21 avril, billetterie 02 99 31 12 31

spectacles / expositions / films

Les Champs Libres, le TNB et le Musée de la danse s’associent pour proposer un parcours autour de créations de William Forsythe, l’un des plus grands chorégraphes actuels, connu pour avoir renouvelé le ballet par une approche résolument moderne. Pièces chorégraphiques, films et installations permettront de découvrir l’œuvre de cet artiste aussi prolifique que protéiforme, au confluent des danses néoclassique, postmoderne et contemporaine.

_

Au Musée de la danse
Vis-à-vis William Forsythe / Boris Charmatz

installation du 20 mars au 14 avril, gratuit

Au départ conçu comme une « école de danse digitale » sur CD-ROM, le projet Improvisation Technologies de William Forsythe a connu une postérité dépassant de beaucoup cette visée pédagogique initiale. La simplicité du dispositif et la clarté descriptive de cet outil où Forsythe explicite la genèse et la composition de son vocabulaire chorégraphique, vaut comme un véritable Discours de la méthode. À partir de chacun de ses segments, le corps forme des points, des lignes, qui s’agencent en autant de formes géométriques de plus en plus complexes. Dansant tout en parlant ‒ avec l’ajout en surimpression de lignes correspondant à ce qui est dit et fait ‒ son corps improvise et anime ce vocabulaire élémentaire en un univers en constante expansion.

Afin de redéployer tous les possibles contenus dans cette somme, le Musée de la danse met le film Lectures from Improvisation Technologies en regard d’œuvres qui ont utilisé ou détourné ce processus. Toucher toutes les parties du corps avec toutes les parties de l’autre corps est une séquence filmée du spectacle régi de Boris Charmatz, dans laquelle ce dernier et Raimund Hoghe s’inspirent d’un exercice de Forsythe. La pièce Mouvement sur mouvement de Noé Soulier prolonge cette réflexion en décalant la parole de la production des gestes. Interrogeant simultanément le regard qui perçoit et l’esprit qui analyse, cette « danse-conférence » souligne bien l’héritage foisonnant du chorégraphe américain.

_

Aux Champs Libres
Nowhere and everywhere at the same time, N° 2

installation du 20 mars au 6 mai, tout public, gratuit

Plus de 150 pendules suspendus au plafond se balancent selon un rythme savamment conçu, dessinant un labyrinthe en mouvement constant à travers lequel le spectateur doit se frayer un chemin.
+ rencontre avec Cyril Baldy, samedi 31 mars, 17h
+ conférence de Romain Bigé, samedi 14 avril, 17h
+ performance de Myriam Gourfink, jeudi 19, ven 20 avril, 18h
+ en savoir plus

_

Au TNB
The Vertiginous Thrill of Exactitude / Artifact Suite / Enemy in the Figure

spectacles du 17 au 21 avril, billetterie 02 99 31 12 31

Le programme est composé de trois des pièces du répertoire du chorégraphe, reprises par la Compañía Nacional de Danza de España sous la direction de José Carlos Martínez.
+ rencontre avec l’équipe artistique, jeudi 19 avril, à l’issue de la représentation
+ en savoir plus

En savoir plus