héliogravures

performances à 19h les vendredis 25 septembre, 2, 9 et 16 octobre 2009,
exposition ouverte du lundi au vendredi de 14h-18h,
du 21 septembre au 16 octobre
vernissage le 21 septembre à 18h, performance à 18h30

au 38 rue St Melaine, métro : St Anne, entrée libre

Le Musée de la danse expose une série d'héliogravures de l'artiste argentin León Ferrari. Ces œuvres seront activées par les interventions performatives de l'artiste Julien Jeanne (association Index) avec la complicité d'un groupe d'amateurs et de l'artiste plasticien sonore Damien Marchal. Julien Jeanne construira un espace mouvant à la frontière entre exposition et performance, réalisant des séries d'actions visuelles, chorégraphiques et sonores.

« (...) À travers le dessin de plans d'architecture et l'utilisation d'estampes, Ferrari construit des œuvres qui exacerbent jusqu'aux limites un imaginaire des relations humaines. Nœuds d'autoroute impossibles, ronds-points qui concentrent des masses de gens, structures dans lesquelles l'usage de l'automobile et les piétons sont inversés, organisations spatiales contradictoires, constructions invraisemblables qui nous précipitent dans un univers d'étrange fascination. Associant et répétant une et multiples fois les mêmes éléments - murs, portes, urinoirs, personnes, automobiles, lits - il crée une nouvelle réalité, ou mieux, la mise en scène d'une réalité hypothétique et oppressante. (...) »
Andrés Duprat, commissaire d'exposition - Buenos Aires, janvier 2008

Dans le cadre de l'exposition "Nosotros no sabíamos" dédiée à l'artiste argentin León Ferrari, organisée par l'association Travesías, en collaboration avec l'Ecole régionale des beaux-arts de Rennes et La Criée - centre d'art contemporain.

 

Fichier attachéTaille
télécharger le journal de l'exposition3.54 MB